Carnet de voyage au Japon : le jardin Rikugien – J2

JOUR 2

Arrivée à l’aéroport de Narita,

Aucuns soucis ! Nous avons toutes les cartes en mains, grâce à ma super grande soeur devenue professionnelle de l’accueil de touristes français.

1. Des sous

On se met dans le bain en tirant 50 000 yen! Youhou! Bon en fait ça ne fait « que » 355€, soit 1€=141yen!

On est au top, du rarement vu,le change est en notre faveur! On choisi un ATM de 7 eleven city bank, conseillé par ma soeur, car tous ne prennent pas la carte bleu.

Carnet de voyage Japon by CéWax - monnaie japonaise: yen

2. Des transports

Un train fait la navette jusqu’au centre de Tokyo. Plus c’est rapide, plus c’est cher. Le skyliner met 40 min (env 2000 yen de mémoire), le train local Keisei de 1h à 1h20 (de 900 à 1200 yen env).

Ensuite on test le taxi jusqu’à notre hébergement (env 1000 yen – 10 min), grâce au sésame gentiment préparé : l’adresse écrite en japonais! Eh oui ! Parce qu’avec un chauffeur qui comprend peu l’anglais et « Immeuble neuf, grand et blanc. Au pied un « 100 yen shop » et des petits restaurants » on était pas rendu! Le taxi est rapidement avantageux si l’on est 3 sur les petits trajets (environ 900 yen la course jusqu’à 2km, ensuite ça augmente progressivement).

Carnet de voyage Japon by CéWax - taxi tokyo

 3. Des retrouvailles zen au jardin Rikugien

Je fais la rencontre de ma nièce, la jolie Louise! Nous retrouverons le reste de la famille plus tard. Après avoir déposé nos bagages, on va se balader au jardin Rikugien.

Carnet de voyage Japon by CéWax - Tampon jardin Rikugien Tokyo

Première découverte de la patience et de la minutie des japonais en matière de jardinage.

Carnet de voyage Japon et photo by CéWax - Jardin Rikugien Tokyo

Premiers pas au pays zen. Dernières feuilles d’érables japonais.

Carnet de voyage Japon et photo by CéWax - feuilles d'érables japonnais

Il fait froid mais très sec en cette fin décembre.

Carnet de voyage Japon et photo by CéWax - Jardin Rikugien Tokyo

Au Japon, beaucoup de lieux culturels et toutes les stations de métro mettent à disposition des tampons que l’on peut collectionner et je me suis un peu prise au jeu. 

tampon japon tampon japon 2 tampon tokyo

Cependant mon palmarès reste insatisfaisant, alors il faudra peut-être que j‘y retourne… J’ai croisé un sacré adversaire d’environ 12 ans avec un carnet rempli!

IMG_9725

La bonne idée : faire sa collec sur un vieux manga et pour être au top du top avoir son encrier avec soi parce que des fois ils ont tendance à être à sec.

Publicités